Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2022 3 07 /09 /septembre /2022 13:03

 

 

Un duel à la loupe : BONAPARTE contre GROSEY (2)

Scène d'un duel de légende.jpg

Scène d'un duel de légende.jpg

Comme nous l’avions mentionné dans notre précédent article, les références imprimées relatives à un duel Bonaparte-Grosey sont très nombreuses.

Un duel à la loupe: BONAPARTE contre GROSEY (1)

Nous en avons consulté de nombreuses, mais précisons qu’aucune de celles-ci n’était antérieure à 1840.

Il semblerait donc qu’un demi-siècle ait passé avant qu’une publication imprimée fasse mention de ce duel dont les protagonistes étaient morts depuis longtemps : Bonaparte en 1821 et Grosey en 1817 !

À tout seigneur, tout honneur ! Commençons modestement par citer une petite brochure publiée justement par un dolois.

On la doit à Julien Feuvrier alors qu’il était archiviste de la ville de Dole : FEUVRIER J., Napoléon Bonaparte à Dole, Paris, Champion, 1911 (disponible sur Gallica).

En page 6 de sa brochure, Feuvrier cite, parmi les Dolois que Bonaparte eut à connaître, deux de ses supérieurs au Régiment de la Fère à Auxonne : les capitaines « Jacques-Philippe-François Masson d’Authume » et « Claude-Joseph de Malet […] frère du général célèbre par ses conspirations contre Napoléon en 1808 et 1812 »

Et à propos de ces deux Dolois, il en ajoute un troisième en note, en bas de la même page.

Voici le texte de cette note : « le lieutenant Bonaparte eut occasion de connaître un autre Dolois, Denis Grosey, qui, dit-on, le blessa en duel d’un léger coup d’épée (M. BOIS Napoléon Bonaparte lieutenant d’artillerie à Auxonne, paris, Flammarion, s.d.) »

Précisons que l’ouvrage de Maurice Bois que cite Feuvrier parut en 1898.

Arrêtons nous à présent un moment sur cet ouvrage et son auteur.

Le Chef de bataillon Maurice Bois, ancien professeur-adjoint de géographie à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, est l’auteur de cet excellent ouvrage rédigé alors qu’il était en garnison à Auxonne au 10ème de ligne à la caserne Chambure (actuel Quartier Bonaparte depuis la fin des années 1930).

Et revenons à notre duel ! Aux pages 119 et 120 de son ouvrage, Bois évoque un différend entre Napoléon Bonaparte et le « lieutenant Belly de Bussy logé au-dessous de Napoléon Bonaparte [et qui] sonnait du cor au point d’assourdir ce dernier ». Différend, qui sans l’arbitrage des « camarades » aurait pu avoir un duel pour conséquence. Et qui nous ramènera au duel avec Grosey

En effet, passant d’un duel évité à un duel hypothétique, Bois renvoie en page 120 à une note en bas de page concernant un autre duel : « 1. Coston. Napoléon Bonaparte se battit en duel, avec un Dôlois nommé Denis Grosey, sur le rempart situé derrière la Tour du Signe. Bonaparte reçut un léger coup d’épée ».

Un aperçu en PDF du lieu du duel sur fond de plan-relief

Comme nous l’avons noté plus haut, c’est précisément à la note de Bois que fait référence Feuvrier  pour évoquer le duel de Bonaparte avec le Dolois Grosey, sans toutefois préciser le lieu.

Nos lecteurs pourront confronter les écrits des deux auteurs dans le PDF qui suit.

Restait à consulter l’ouvrage du Baron Coston Biographie des premières années de Napoléon, Bonaparte, Paris et Valence, 1840 pour vérifier la pertinence de la note du Chef de bataillon Maurice Bois. L’ouvrage de Coston est sur Gallica, vous pourrez vous-même vérifier !!

Après examen attentif, il semble bien que le Baron Coston n’ait jamais fait mention de ce duel dans son ouvrage de 1840 !

Il nous faudra donc rechercher ailleurs d’autres mentions de ce duel dans d’autres textes et nous n’y manquerons pas dans nos prochains articles !

 

Martine SPERANZA avec la collaboration active de Claude SPERANZA

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Martine Speranza - Auxonne-Patrimoine - dans Napoléon Bonaparte

Auxonne : Histoire & Patrimoine

  • : auxonne-patrimoine.net
  • : La Petite Fabrique de l’Histoire est le blog historique de Martine SPERANZA créé en 2011. Martine SPERANZA est auteure de diverses publications relatives à l'histoire locale. Elle a été par ailleurs co-fondatrice de l'association Auxonne-Patrimoine, association qui fut active de 1992 à 2007 dans des actions de mise en valeur du patrimoine auxonnais.
  • Contact

Iconographie

Barrage vers 1850Vue du barrage d'Auxonne vers 1850  par Charles-Edouard Rougeot - Huile sur toile - Collections du Musée Bonaparte à Auxonne - Photo B. François.

Recherche

LA GIBERNE

Destinée aux curieux en quête de munitions, La GIBERNE  contiendra des  documents qui peuvent préciser une recher-che en cours, élaborer la fiche descriptive d'un bâtiment, donner la réponse à une question posée ...

ANNUAIRE DIDOT-BOTTIN 1889 Côte-d'Or extraits